Résumé : Théorie des jeux et complexité des conflits géostratégiques

par Nikos Lygeros

Summer School on Complexity, Patras, Grèce. 15/07/2004

 

Dans cette conférence, nous analyserons d’une part l’évolution des négociations dans l’élaboration du plan Annan jusqu’à sa cinquième version, en insistant sur la rédaction du protocole de coalition et d’autre part sur son impact médiologique tant intrinsèque que extrinsèque du point de vue européen, afin d’étudier via le cas paradigmatique du problème chypriote, la complexité des conflits géostratégiques. Nous tenterons en particulier de montrer via la théorie des jeux comment ces derniers peuvent être surinterprétés comme des formes généralisées d’équilibres de Nash dans le cadre de systèmes non coopératifs dont les jeux ne sont pas à gain de somme nulle.







Locations of visitors to this page free counters