Le traité de la constitution européenne en tant que révélateur de divergence

N. Lygeros




Un point est certain quant à la ratification du traité de la constitution européenne, il s’agit de sa propriété de révéler la divergence profonde entre la politique globale et cohérente et la politique locale et opportuniste. Cette dernière qui est très à la mode et qui fait partie des rares idéologies encore existantes en raison du contre-exemple qu’elle représente, exploite de manière larvée tous les réflexes raciaux de la population. Dans le but d’atteindre des buts locaux, les opposants à la ratification déforment la nature du traité. Cependant le traité n’a que faire des préoccupations de réélection des conseillers municipaux ou de chefs de petits partis ou même de fronde dans les grands partis. La constitution européenne représente une vision commune qui unifie les forces des partenaires qui n’évoluent plus comme des concurrents internes. Cette même unification permettra aussi d’avoir une action commune en termes de politique extérieure. Dans le fond, en partie par nécessité, selon la théorie des jeux, mais aussi par justice sur le plan axiologique, la constitution européenne s’occupe de la partie abstraite du processus politique à savoir les relations dans le monde diplomatique à grande échelle. Elle est donc en dehors du contexte quotidien de la logique commune. Son abstraction qui est donc le résultat d’un processus évolutif de négociations stabilisées sur un équilibre de Nash n’est pas aisément modélisable par des gens qui ne sont sensibles qu’à la politique locale. Aussi cette divergence entre la vision globale et locale se répercute à un niveau cognitif sur la population elle-même. Conscients de cette divergence certains manipulateurs tentent d’exploiter frauduleusement l’absence de point de vue au niveau global en généralisant allègrement le niveau local. Néanmoins cette manière de faire va à l’encontre non seulement de la théorie des jeux mais de façon plus générale s’oppose à la logique mathématique et stratégique. L’optimisation locale ne parvient à obtenir une optimisation globale que dans des cas très rares et très précis. Dans les autres cas elle échoue de manière lamentable. Aussi cette tentative, en l'occurrence en ce qui concerne la vision européenne, est vouée à l’échec. Mais comme une partie de la population n’en a pas conscience, elle est manipulée à d’autres fins. Aussi il est plus que nécessaire de lutter contre cette divergence si nous voulons réellement obtenir des résultats probants et efficaces dans le domaine européen et ce sur le plan international. Car c’est bien à ce niveau que se joue la ratification du traité de la Constitution Européenne. Le texte n’est pas complexe en soi. C’est sa limpidité qui le rend complexe. La constitution européenne représente une innovation et c’est pour cette raison qu’elle dérange les mentalités locales. Seulement si l’Union Européenne veut jouer un rôle moteur au niveau mondial, sa constitution est une nécessité.







free counters


Opus