Doigts de lumière

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Trois bougies pleuraient de la lumière
Sur la petite table
Mais elles ne purent résister à l’hiver
Et moururent comme des allumettes.

Personne ne pleura les bougies
Leur lumière les gênait
Elle montrait les ombres
Des rêves.







free counters


Opus