L'autre livre

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




J’ouvris le livre aux pages blanches
Cependant je vis les lettres cachées de la passion
Et les stigmates de la révolution.

Dans le blanc se trouvaient les courbes
Et les épées du rouge et du noir
Qui fendaient le temps pour que nous nous retrouvions.

Nous connaissons le secret du lac
Et les fantômes de l’histoire
Mais pas les trente baisers du soleil.







free counters


Opus