L'univers intérieur

N. Lygeros




Dans la pièce vide, on n'entendait que le concerto pour violon.
Le son était étrange. C'était la rencontre de deux époques.
Le petit bureau contenait avec peine ses pensées.
Il écrivait jour et nuit comme si c'était les derniers.
Ses amis lui manquaient. Pourtant il ne cessait de les lire.
Le monde se réduisait à quelques pages d'un cahier.
Seulement c'était la seule manière de le créer.







free counters


Opus