Opus hominis

N. Lygeros




Il nous fallait lire
Chaque page du manuscrit
Non pas pour le comprendre
Mais pour saisir le temps de la création.
Nous ne voulions que parcourir les mots
Sans leur donner l’importance et la profondeur des maux.

Seulement
Le Maître n’avait tracé
Que ses propres mots à la pointe d’argent
Le reste avait été gravé dans l’océan du silence
Car il était le seul à pouvoir pénétrer son œuvre.







free counters


Opus