Le maître et l'apprenti

N. Lygeros




Maître

Tu commenceras par eux...

Il montre un groupe de personnes.

Apprenti, surpris.

Mais Maître...

Maître

Cela te pose un problème ?

Apprenti

Mais ils sont laids !

Maître

En sont-ils moins humains pour autant ?

Apprenti

Certes non.

Maître

Alors ?

Apprenti

Ils sont monstrueux. Un temps. Comment pourrais-je montrer leur humanité ?

Maître

N’est-ce pas la qualité nécessaire de l’artiste...

Apprenti, en le coupant.

de montrer le beau du laid ?

Maître

As-tu besoin d’autre chose ?

Apprenti

Comment dois-je m’y prendre ?

Maître

Aime-les pour ce qu’ils sont...

Apprenti, en le coupant.

Des monstres ?

Maître

et non pour ce qu’ils semblent être !

Apprenti

des hommes ?

Maître

A travers eux, tu découvriras les limites de ton humanité...

Apprenti

Doutez-vous de celle-ci ?

Maître

Non pas d’elle... seulement de son envergure.

Apprenti

Maître ! Un temps. Je suis blessé...

Maître

C’est un bon signe... Ne les oublie pas.

Il montre à nouveau le groupe de personnes.

Apprenti

Comment pourrais-je les oublier ?

Maître

En les regardant sans les voir.

Apprenti

Je comprends... Silence. Par lequel dois-je commencer ?

Maître

Par le plus beau.

Apprenti

Maître ! Un temps. Vous vous moquez !

Maître

Tu n’as pas besoin de moi...

Apprenti

Que voulez-vous dire ?

Maître

Tu es ton propre miroir déformant. Un temps. Tu ne vois que ce que tu peux comprendre.

Apprenti

Comment voir la beauté des monstres ?

Maître

En regardant la monstruosité de la beauté.

Apprenti

Est-ce ainsi que l’on crée la peinture du maître ?

Maître

C’est la maîtrise du peintre.

Apprenti

Ai-je le choix ?

Maître

Le choix de te priver est toujours à toi.

Apprenti

Alors je commencerais par vous.

Maître

À présent, tu sais que je leur appartiens.







free counters


Opus