Le premier chant

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Les anciens amis n’existaient plus.
Un à un, ils étaient partis en silence.
Ils ne résistaient plus à l’oubli.
Ils voulaient vivre avant d’être oubliés.
Seulement la société ne le voulait pas
Et les mit dans l’oubli,
Vivants.
Il n’y avait plus de tombes
Seulement des cimetières.
Il n’y avait plus de place pour les visions
Dans les tombeaux emprisonnés.
Pourtant la résistance vint à nouveau.







free counters


Opus