Notre famille

N. Lygeros




Sur l’étrange photographie
nous étions presque une famille normale.
Il ne fallait pas faire attention au temps
ni aux brisures de la vie, ni aux déchirures d’antan.
Avec un peu d’imagination, nous étions unis.
Une main d’enfant ou une main seulement innocente
nous avait réunis bien après notre mort
et nous étions heureux malgré l’absence de sourire.









free counters


Opus