Interdiction de massacrer

N. Lygeros





Eugène si tu les entendais,
tu pleurerais à nouveau sur notre sort
comme tu pleuras dans le temps sur notre mort.
Les barbares s’en prennent à présent
à la liberté qui conduit le peuple.
Ses seins blessent leurs regards
qui ne sont habitués qu’aux massacres.
Sa peau est trop blanche
car elle n’a pas été touchée par le yatagan.
Son sang ne gorge pas encore sa terre.
Aussi c’est nus que nous combattrons
et nous crierons : interdit de massacrer !









free counters


Opus