Le survivant du génocide

N. Lygeros




Il portait en lui toute la misère du monde
et même la musique ne pouvait le délivrer.
Il avait été condamné à vivre
mais il avait commué sa peine.
Il avait décidé de mourir pour les autres
autant de fois qu’il le faudrait.
C’était ainsi qu’il était devenu le dragon
pour lutter contre le génocide de la mémoire.







free counters


Opus