Le temps du souper

N. Lygeros




Le bol de soupe était chaud.
C’était l’heure et le Maître le savait.
Alors il laissa sécher l’encre sur le manuscrit
et se leva lentement pour passer à table.
Il aimait cette odeur du chaud
et la senteur de la simplicité.
Après ce maigre repas
il ne continua plus l’écriture du manuscrit.
Il manqua de temps
et referma ses yeux
pour ne plus le voir.







free counters


Opus