Reconnaissance américaine du génocide des chrétiens

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Ce que nous attendions, nous tous qui nous occupons des droits de l'homme et des reconnaissances des génocides, est arrivé. La Chambre des Représentants des États-Unis a voté à l'unanimité avec 393 voix, la proposition de la qualification de l’action de l'organisation terroriste de Daesh comme un génocide. Plus précisément encore, le vote a décidé que les atrocités commises par Daesh contre les chrétiens, les Yézidis et les autres minorités religieuses et ethniques en Irak et en Syrie constituent des crimes de guerre, des crimes contre l'Humanité et un génocide. Cet exemple est important pour les autres Etats et structures, car ils pourront soutenir plus facilement le vote même dans leurs propres Etats. Depuis longtemps, nous disons que l'organisation terroriste Daesh commet un génocide, mais nous avons maintenant un organisme officiel et bien sûr, de grande portée pour reconnaître ce génocide et l’enregistrer concrètement comme tel. Ce n’est pas une qualification que revendiquent les victimes elles-mêmes en Amérique, mais une décision nationale de la justice qui suit le concept des Droits de l'Humanité. Puisque c’est une nation, membre de cette Humanité, qui reconnaît le droit à la vie d'un peuple. Ce changement de phase est important pour l'avenir parce que les auteurs de crimes sont accusés immédiatement et non après des décennies de luttes pour la reconnaissance. De cette façon l'Humanité peut être plus active et plus efficace contre la barbarie pour sauver les innocents avant qu’ils ne meurent.







free counters


Opus