L’humour de l’histoire

N. Lygeros




Les gens aimaient les histoires drôles
car l’histoire ne l’était pas
pensaient-ils.
Pourtant celle-ci faisait son possible
pour les faire mourir de rire.
Ils mouraient à pleine main
mais sans comprendre son humour.
Tandis que les hommes qui vivaient
étaient condamnés à vivre.
C’était la faute à Hugo.







free counters


Opus