Involontairement et sans bruit

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Au début le combat était un silence.
Les victimes étaient plus nombreuses
Que tout ce que pouvait supporter la terre.
Personne n’osait briser
Les liens qui ne connaissaient pas les relations.
Involontairement et sans bruit les hommes
Mouraient dans l’indifférence.
Même les monuments dissimulaient
Les blessures du temps.
Alors se fit entendre le premier cri.







free counters


Opus