Le mouvement de la déchirure

N. Lygeros




Nous regardions l’avenir
mais l’immobilisme des gens
avait cloué notre existence.
Et notre vie n’était qu’une déchirure
qui cherchait à se libérer
pour montrer la voie.
Seulement les autres ne voyaient que la souffrance
et n’osaient bouger.
La voie ne pouvait les illuminer.







free counters


Opus