Graines d’histoire

N. Lygeros




Si nous aimions tant le couscous
c’était qu’à travers ses graines
nous revoyions les dunes de sable.
Si nous aimions tant sa chaleur
c’était qu’à travers sa vapeur
nous ressentions le baiser du soleil.
Et si nous aimions tant son odeur
c’était qu’à travers ses couleurs
nous revivions notre histoire.







free counters


Opus