La condamnation de Mozart

N. Lygeros




Ce ne sont pas seulement les tyrannies qui haïssent Mozart.
Ce sont aussi les sociétés qui ne peuvent régner sans lui.
Ce sont les miséreux qui ne connaissent la grandeur du misérable.
Ce sont les indifférences sociales qui n’acceptent le génie.
Seulement la fosse commune n’était qu’une libération.
La condamnation, c’était de vivre dans la société du néant.







free counters


Opus