Transcription des notes d'A. Carathéodory sur la vision musulmane de la guerre

N. Lygeros




De la guerre. La guerre est
assurément un mal... Mais ce mal
est souvent inévitable. Elle a  pour
objet essentiel d'exalter la parole



Elle est alors réputé légale,
ce qui légitime aussi ses résultats
à savoir, les expéditions, les conquêtes,
la qualité de combattant pour la foi
celle de martyr, le droit de faire des
prisonniers , et celui de s’emparer

de Dieu, de glorifier la foi et de
dissiper les maux politiques.
Tout Musulman en état de porter
les armes doit se ranger sous les
drapeaux de l’Islamisme.   Avant
toute hostilité le Souverain est

des dépouilles de l’ennemi : effets
qui ne sont  légitimes  qu’
autant que
la cause   est
   juste   (1)


(1) Si belli causa
injusta sit, etiam si
belleum solemni
modo suscepteum
sit, injustos esse,
internâ injusti-
tia , omnes actus
qui indenascutur
.......      Atque
ita videmus
ziutire non    ju
deos tantum
et Christianos
sed et Mahu-
metistas.
Grat. De jure
3.10.3.

tenu de faire une sommation religieuse et en cas
de refus une sommation politique , invitant l’ennemi
à se soumettre à la capitulation légale au profit du
trésor public. Tout acte d’hostilité, envers
un peuple à qui la voix de l’Islamisme ne s’est
pas encore fait entendre, et qui précéderait ces
sommations, serait une infraction à la Loi.
Tant que l’ennemi a les armes à la main on ne
lui fera pas quartier. Mais on épargnera le sang des
prisonniers, des femmes, des enfan[t]s, des insensés
de tous ceux qui par leur âge, des infirmités
ou d’autres causes, ne sont en état ni de porter les
armes, ni de faire aucun mal aux Musulmans.
Quant à tous ceux qui sont à craindre, leur perte
devient nécessaire, sans en excepter le chef même
du peuple ennemi ou le commandant de ses
armées. On s’interdira tout acte de cruauté,
et toute mutilation sur les prisonniers. On s’
interdira également tout manque de parole, toute




violation de la foi donnée. En aucun temps
un Musulman ne doit vendre aux ennemis de la foi
ni chevaux, ni armes, ni munitions de guerre d’
aucune espèce.







free counters


Opus