Point final

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Le monde opprimait son monde
Et elle ne savait plus si elle existait.
Chacune de ses pensées était une blessure
Aussi chacune de ses réponses était un tiret
Sans qu’il n’y ait jamais de point.
Elle ne voulait pas s’arrêter de parler
Pour ne pas qu’on l’oublie dans le silence
Et ainsi elle mourut la bouche ouverte.







free counters


Opus