Le monstre blessé

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Il ne voulait pas perdre le goût de la source
Et gardait en lui cette blessure.
Le monstre était de nouveau seul
Condamné par les instances des liaisons.
Même la passion ne supportait pas la faute
Et il n’eut pas le temps de vivre le printemps.
Seul l’été brûlerait la profondeur
De l’océan et la terre de la lumière.







free counters


Opus