La mort des monstres

N. Lygeros




Pour nous tout était difficile car nous étions des monstres.
Alors nous décidâmes de créer des livres rares
Afin que les hommes lisent sans craindre les formidables.
Nous rencontrâmes d’autres obstacles, plus obscurs,
Mais ceux-là nous savions les surmonter sans peine.
Peu à peu nous crûmes que notre humanité survivrait
Jusqu’à ce que nous découvrîmes l’autodafé.
Telle était la voie du maître.







free counters


Opus