Le regard des portraits

N. Lygeros




Nous regardons les étranges portraits
Sans comprendre leurs regards.
Nous n’avons pas conscience de leur réalité
Dans l’espace mental du peintre.
Nous croyions que nous vivants, contemplions les morts
Sans réaliser qu’eux seuls étaient morts.
Nous aimions les œuvres du maître
Car sa pensée nous était inconnue.







free counters


Opus