Sonate perplexe

N. Lygeros




Le piano répondait au toucher
comme un ami à une blessure,
sans se préoccuper des manières,
pour atteindre l’essentiel des notes
et transcrire les pensées du maître
qui n’était plus là pour montrer
sa vision perplexe du monde.







free counters


Opus