L’épuisement humain

N. Lygeros




Dans la recherche du courage
nous perdons notre âme sociale
et dans l’épuisement humain
nous vivons nos rares instants de liberté.

Au milieu de la lâcheté de l’indifférence,
nous sommes dans le désert des hommes
qui n’ont jamais connu la rose des sables
ou la candeur de l’innocence.

Seulement dans les noyés du métro,
dans les miséreux du boulot,
dans les ronfleurs du dodo,
nous persistons à vivre dignement.







free counters


Opus