Le nouveau dictionnaire

N. Lygeros




Deux personnages sont en bord de scène. Ce sont le personnage 1 et le personnage 3. Ils semblent désemparés. Du fond de la scène deux personnages arrivent en tenant un dictionnaire à la main. Ce sont le personnage 2 et le personnage 4.

Personnage 2 : Nous avons trouvé le texte !

Personnage 4 : Le nouveau !

Les personnages du bord de scène, surpris par cette soudaine irruption, s'avancent vers eux.

Personnage 3 : Le nouveau ?

Personnage 2, en désignant un autre livre sur la table :
Celui-ci était l'ancien... En montrant le livre qu'il tient encore. Celui-ci c'est le nouveau !

Personnage 4 : Nous l'avons trouvé sur la table...

Personnage 1, furieux : Vous l'avez volé !

Personnage 2 : Mais pas du tout ! Il était là et il nous attendait !

Personnage 3 : Qui ?

Personnage 4 : Mais non ! Un temps. Le livre !

Personnage 1 : On dirait un testament...

Le personnage 3 regarde le livre du début à la fin.

Personnage 3 : En tout cas, il n'est pas signé...

Personnage 4, songeur et inquiet : Un testament trahi ?

Personnage 2 : Ce n'est pas le même auteur !

Personnage 4, en comprenant son erreur : C'est vrai qu'il a écrit l'immortalité...

Personnage 1, en s'adressant au personnage 3 : Alors que dit le début du texte ?

Personnage 3 : Au début était le verbe !

Personnage 4 : Mais tu le fais exprès ?

Personnage 2 : Je crois que c'est génétique.

Le personnage 3 regarde le début du livre.

Personnage 3 : Tu as vu ça ?

Personnage 4 : Le passant assis ?

Personnage 3 : Oui ! Il est assis sur notre banc ! Tu te rends compte ?

Personnage 4 : Comment faire autrement ?

Personnage 2 : C'est incompréhensible !

Le personnage 1 se penche lui-aussi sur le livre.

Personnage 1 : Non, c'est Autoréférence !

Personnage 2 : Il faut faire quelque chose...

Personnage 1 : Nous devrions ne pas bouger.

Personnage 3, en regardant les personnages 1 et 2 puis le personnage 4 : Je me demande ce qu'il lit.

Personnage 4 : Je crois que c'est un livre.

Les personnages 5 et 6 font irruption dans la pièce.

Personnage 5 : Cette fois, c'est trop !

Personnage 6 : Trop c'est trop !

Personnage 5 : Vous n'avez pas le droit !

Personnage 6 : C'est interdit de traverser les pièces !

Personnage 3 : Pourtant, dans un labyrinthe, c'est pratique un passe-muraille...

Personnage 4 : Et moi, j'ai toujours aimé Marcel.

Personnage 5 : Seulement nous n'arrivons plus à suivre.

Personnage 6 : Nous ne savons plus dans quelle pièce nous jouons.

Personnage 2 : C'était juste une référence !

Personnage 1 : Une auto-référence !

Personnage 5 : Mais c'est un deux-pièces...

Personnage 6 : Une mise au point serait nécessaire.

Personnage 3 : C'est une question de vie ou de mort !

Personnage 2 : Nous avons trouvé le nouveau texte !

Personnages 5 et 6 : Vous auriez pu le dire plus tôt ! Un temps. Alors que dit-il ?

Personnage 4 : ''AA.''

Personnages 5 et 6 : C'est tout ?

Personnage 2 : Tu devrais lire la présentation...

Le personnage 4 change de page.

Personnage 4 : ''Le dictionnaire, ouvrage dont l'utilité s'accroît avec la complexité d'une culture et la masse des connaissances à maîtriser, est un type de livre familier, à propos duquel on s'interroge peu.''

Personnage 1 : C'est le moins que l'on puisse dire !

Personnages 5 et 6 : Comment doit-on le lire ?

Personnage 2 : Selon ses besoins...

Personnage 3 : Etonnant non ?

Personnages 5 et 6 : Cherchons alors le dictionnaire !

Personnage 2 : Dans celui-ci, nous n'avons trouvé que le dictionnaire philosophique portatif de Voltaire.

Les personnages semblent abattus par cette nouvelle. Silence.

Personnage 3 : Nous pourrions tout de même essayer.

Personnage 1 : C'est vrai, après tout nous n'avons rien à perdre.

Personnage 5 : Alors nous le regardons ?

Personnage 6 : Oui, oui ! Elle le prend dans ses mains.

Personnages 2 et 4 : Bon, bon, allez-y... Les personnages 5 et 6 ouvrent le dictionnaire...

Personnages 5 et 6 : Turing !

Personnages 1 et 3 : Turing ?

Personnage 5 : Oui, oui...

Personnage 6 : C'est exactement ce qui est écrit : ''Mathématicien anglais. Auteur de travaux de logique mathématique, il a élaboré le concept de machine à calculer qui simule les procédures de traitement de l'information à leur niveau le plus analytique.''

Personnage 1 : C'est la machine de Turing...

Personnage 2 : Et alors ?

Personnage 3 : Est-ce utile pour nous ?

Personnage 4 : Tout est important pour le nous !

Personnage 5 : Ce mot a-t-il un sens caché ?

Personnage 6 : Une énigme ?

Personnage 1 : C'est plutôt une association d'idées...

Personnage 2 : Il est vrai que dans ce texte tout a un sens.

Personnage 3 : C'est normal, c'est un dictionnaire.

Personnage 4 : Non, non, il y a quelque chose de plus...

Personnage 5 : Mais quoi ?

Personnage 6 : Notre dialogue ?

Personnage 1 : Précisément... Un temps. C'est comme si nous passions un test de Turing...

Personnage 2 : Et quel est le résultat du test ?

Personnage 3 :, en regardant le public : Cela ne peut pas dépendre de nous...

Personnage 4 : En s'avançant vers le bord de scène suivi du personnage 3. Nous ne sommes que l'expérience...

Personnage 5 : Une expérience de pensée !

Personnage 6, en montrant le public : Ce sont eux les expérimentateurs !

Personnage 3 : Nous ne sommes pas des cobayes !

Personnage 4 : Mais peut-être des ordinateurs...

Personnage 5 : Je ne peux pas le croire !

Personnage 2 : Ce n'est pas nécessaire...

Personnage 6 : Comment ?

Personnage 1 : Tous nos mouvements appartiennent à la tactique.

Personnage 2 : Et toutes nos pensées, à la stratégie.

Personnage 3 : Mais, quel est le conflit?

Personnage 4 : C'est celui du hasard et de la nécessité...

Personnage 5 : En montrant le public. Et eux, ce sont les spectateurs ?

Personnage 6 : C'est pour cela qu'ils n'interviennent pas ?

Personnage 3 : C'est toujours plus facile de rester assis...

Personnage 1 : Parfois, il faut rester assis pour avoir le courage de penser quand tout le monde court...

Le personnage 1 s'asseoit en bord de scène et il est rejoint. Un à un, les autres s'entassent autour de lui.

Personnage 2 : Il ne faut pas se décourager...

Personnage 3 : Alors il y a encore un espoir ?

Personnage 4 : Non, plus aucun !

Personnage 5 : Et le test alors ?

Personnage 6 : Il est sans importance...

Personnage 3 : Mais pourquoi ?

Personnage 4 : Car à présent nous savons ce que nous sommes...

Personnage 1 : Nous sommes seuls...

Personnage 2 : et ils sont tous !

Personnage 5 : Mais nous sommes libres, n'est-ce pas ?

Personnage 6 : D'exister ou de ne pas exister ?

Personnage 3 : Je vote pour !

Les autres font de même chacun leur tour.

Tous : Notre nous existe !

Noir.







free counters


Opus