La beauté de l’arbre

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Là-bas dans l’immense plaine
un arbre regardait la terre.
Il y avait enfoncé ses racines
pour que les barbares de l’oubli
ne la volent pas.
Mais quand les conquérants arrivèrent
et le coupèrent pour briser
le front de la résistance
il devint un livre pour être blessé
par l’encre de la mémoire.
Et depuis lors, les nôtres,
pour ne pas oublier
le sacrifice de sa beauté,
écrivent pour l’arbre
qui est devenu feuille d’humanité.







free counters


Opus