Les bois noirs

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Qui a vu l’océan de feu ?
Les bois noirs ne répondirent pas.
Ils attendaient l’inconnu
qui était né pendant le génocide.
Lui se souvenait de tout.
C’était lui la mémoire du monde.

Ainsi, le feu cessa de pleurer.







free counters


Opus