Le signe du dragon

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




Au milieu des victimes de la barbarie
les larmes du dragon avaient laissé des traces.
Personne n'y prit garde
personne ne regarda
les gardiens de pierre.
Ils soulevaient le poids de l'oubli
pour que leur patrie ne soit pas oubliée
et comme ils ne se penchaient au bord du cil
personne ne s'approcha d'eux.
Ils avaient le signe du dragon.







free counters


Opus