Pensées étranges

N. Lygeros

Traduit du Grec par l'auteur




- Ils n'existent plus.
- Qui ?
- Les nôtres.
- Et nous sommes à nouveau seuls.
- Nous étions aussi seuls dans le temps.
- Seulement à présent nous le savons.
- Cela ne change rien.
- Et maintenant qui va mourir pour moi ?
- Moi.
- Mais toi tu es déjà mort.
- Je demeure pourtant ton ancien soldat.
- Tu mourrais deux fois pour moi ?
- Ma vie n'a pas d'autre but.
- C'est pour cela que tu es revenu ?
- Je ne pouvais partir.
- Mais pourquoi ?
- Tu es ma patrie.
- Je ne suis qu'un corps.
- Tu es la seule terre qui m'appartienne.
- Et tu ne peux pas m'oublier ?
- Je ne peux oublier que ma mort.
- Moi je n'ai pas pu l'oublier
- Je n'ai pas voulu te blesser.
- Tu t'es blessé pour me sauver.
- Il n'y avait pas d'autre moyen.
- Mais pourquoi, pourquoi ?
- Tu étais seule.
- Toi aussi tu était seul.
- J'étais seulement pour toi.
- Et maintenant ?
- Je suis à nouveau ici seulement pour toi.
- Ta patrie ?
- Nos montagnes.
- Et nous.
- Comme dans le temps...
- Comme toujours.
- Alors mourons ensemble.
- Nous devons d'abord vivre.
- Vivons alors !
- Maintenant et ensemble.







free counters


Opus