Les doigts et le thym

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras





Qui fait attention au thym ?
Nous le regardons seulement quand nous en avons besoin.
Il n’est pas joli, il n’est pas beau
seulement bon pour nos ventres.
Il ressemble à notre humanité.
Elle n’a de sens que lorsque nous la détruisons
pour mieux en profiter
dans notre vie sociale.
Seulement le thym
n’a changé en rien
pendant des siècles.
Il en est de même pour l’humanité.







free counters


Opus