L'homme sans rêves

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




                                                                   Au bord de la mer, un couple discute.

Agathe : Qu’est-il arrivé hier ?
Ange : J’ai rencontré l’avenir.
Agathe : Ange, arrête de plaisanter. Je n’en ai pas envie.
Ange : Ce n’est pas une plaisanterie.
Agathe : Parle plus simplement.
Ange : J’ai rencontré un homme.
Agathe : Comme ça, d’accord.
Ange : Ca te suffit ?
Agathe : Non, mais c’est un bon début.
Ange : Je pensais cela moi aussi.
Agathe : Qu’est-ce que tu pensais exactement ?
Ange : Que cet homme était comme nous.
Agathe : Et il ne l’est pas ?
Ange : Je ne sais pas précisément.
Agathe : Il a quelque chose de spécial ? Il lui manque quelque chose ?
Ange : Je ne sais pas à qui il manque quoi.
Agathe: Qu’entends-tu par là ?
Ange : Si seulement je savais.
Agathe : Tu n’es pas Socrate ! À quoi ressemble-t-il ?
Ange : À nous….
Agathe : Alors où est le problème ?
Ange : Nous, nous ne lui ressemblons pas.
Agathe : Et qu’est-ce que ça fait ? Après tout, pourquoi être tous pareils !
Ange : C’est juste.
Agathe : Enfin !
Ange : Au même moment d’accord, mais quand ils sont différents…
Agathe : Quoi encore?
Ange : J’ai senti que le présent ne le touchait pas.
Agathe : Ca c’est impossible.
Ange : Et pourtant
Agathe : Tu as décidé de m’empoisonner aujourd’hui ?
Ange : Aujourd’hui n’a pas d’importance si…
Agathe : Quoi si ?
Ange : Si tu ne vois pas le lendemain.
Agathe : N’oublie pas que je n’étais pas avec toi hier.
Ange : Je ne peux pas l’oublier.
Agathe : Et pourquoi s’il te plait ?
Ange : Parce que je t’aime, tu l’as oublié.
Agathe: De temps en temps tu es tendre.
Ange :  Souriant.  Pas toujours ?
Agathe: Quelque chose est arrivée hier.
Ange : Tu as raison.
Agathe : Tu vas me le dire ou je me mets à pleurer ?
Ange : J’essaie de rassembler mes idées.
Agathe : C’est si dur ?
Ange : Si tu savais ce que j’ai vécu.
Agathe : Tu vas me faire mourir aujourd’hui !
Ange : Moi je suis mort hier.
Agathe :  Inquiète. Que veux-tu dire ? Elle l’enlace.
Ange : Je ne trouve pas les mots.
Agathe : Tiens moi, toi aussi. Il l’enlace.
Ange : Il était si près de moi…
Agathe : Qui ?
Ange : Le futur.
Agathe : Quoi ?
Ange : L’homme.
Agathe : Qui ?
Ange : L’homme sans rêves.







free counters


Opus