L'essence du superflu

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Au marché.

Agathe : Tu y es arrivée.
Myrsini, essoufflée : Pile…
Agathe : Je ne sais pas encore quoi porter.
Myrsini : Tu veux quelque chose d’habillé ?
Agathe : Euh, pas trop !
Myrsini : Bien. Un temps. Prends la traduction, qu’on n’oublie pas après.
Agathe : Tu as pensé à tout ! Merci !
Myrsini : De rien ! Un temps. Bon, jupe ou pantalon ?
Agathe : Je ne sais pas ce qui convient le mieux. Dis-moi, toi qui t’y connais artistiquement.
Myrsini : Plutôt une jupe pour cette représentation.
Agathe : Je veux que ça plaise à Ange aussi…
Myrsini : Autrement nous ne la prendrons pas.
Agathe :  Bien ! Où allons-nous ?
Myrsini : Attends que je réfléchisse.
Agathe : Pourquoi réfléchir ? À Kolonaki !
Myrsini : À Kolonaki ?
Agathe : Sinon où ? Après, ce seront les pies qui seront les plus belles...
Myrsini : Bien, bien… J’ai compris … Allons à Kolonaki attraper les pies !
Agathe : Tu es un aigle !
Myrsini : Si Michel me voyait !
Agathe : Qu’est-ce qu’il dirait ?
Myrsini : Qu’est-ce qu’il écrirait, tu veux dire !
Agathe : Les aigles et les pies…Un temps. Ça je peux le supporter.
Myrsini : Tu es incroyable ! Allons-y !

Au téléphone.

Ange : J’ai repensé à ce que nous avons dit.
Michel : J’espère que cela ne vous a pas préoccupé.
Ange : Au contraire cela m’a aidé…
Michel : Je m’en réjouis.
Ange : Je pense que mon interprétation vous plaira.
Michel : Je le crois aussi.
Ange : Nous pourrions nous rencontrer le matin ?
Michel : Bien sûr.
Ange : Ce ne sera pas une répétition formelle…
Michel : Il n’y a pas de raison !
Ange : Ce que je voulais de vous…
Michel : Si je peux vous aider en quoi que ce soit…
Ange : Je voudrais que nous parlions des Justes.
Michel : De Camus, j’imagine.
Ange : Bien sûr, vous voudriez bien ?
Michel : Sans aucune hésitation… J’ai monté cette œuvre il y a quelques années.
Ange : Vous êtes metteur en scène alors…C’est pour ça que vos conseils étaient si…
Michel : Je pensais seulement à ce que voulait Dimitri.
Ange : C’est ce que je pensais moi aussi.
Michel : Un juste lui aussi…
Ange : Seulement qui le sait ?
Michel : Les rares…
Ange : Je vous attendrai donc.
Michel : Pas beaucoup.
Ange : Il y aura également Agathe.
Michel : Je viendrai avec Myrsini alors.
Ange : Bien ! Bonne nuit.







free counters


Opus