Cent ans de boue et de sang

N. Lygeros




Toute cette boue, tout ce sang
pour mourir en paix ?
Toute cette folie, tout ce fer
pour vivre en guerre ?

Notre terre n’était plus que lance,
une déchirure dans le temps.
Notre soleil n’était plus que lumière,
une courbure du firmament.







free counters


Opus