L’idiot et le fer

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Les hommes étaient si chiffonnés
que l’idiot décida
d’utiliser un fer.

Il ne craignait pas de brûler
ses doigts tendres
pour les victimes de la société.

Il posa sur les blessures
le fer des lettres
sans avoir peur.

Alors ils l’accusèrent
de les torturer
et il fut condamné.

Seulement l’idiot demeura
libre avec le fer
pour l’humanité.







free counters


Opus