Le sourire du condamné à mort

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Par-dessus les nuages blancs de la mer
au-delà de l’horizon du temps
pour la seconde fois je vis
les maux du monde.

Quand ils s’emparèrent de ma patrie
je mangeai les pierres des maisons
je volai les tombes des familles
je mordis la terre de ma vie.

Par-dessus les vagues rouges du ciel
au-delà de la ligne verte
je vis le sang de la blessure
l’esclavage de la douleur.

Avec les genoux déchirés et les chaînes du meurtre
je ressentis ma terre dans la bouche
j’oubliai les instants suivants
et je tombai, un sourire aux lèvres.







free counters


Opus