L'initiative de la Corée du Sud

N. Lygeros

Traduit du Grec par A-M Bras




Après le changement de phase dans le comportement de la Corée du Nord dans le cadre de la conduite d'exercices militaires en Corée du Sud, en combinaison avec les forces américaines et le rejet par les Etats-Unis de la fameuse rencontre, la Corée du Sud a pris une initiative intermédiaire spontanée. Bien sûr, nous voyons tous qu'il y a tout d’abord une coordination avec les Etats-Unis qui habilement se présentent comme intransigeants pour qu’ils ne subissent pas un rejet d'une réunion de la part de la Corée du Nord, mais que simultanément ils continuent des négociations indirectes par le biais de la Corée du Sud. Ce qui est important également, c'est que la Corée du Nord soit concrètement retournée au niveau de la Corée du Sud alors que derrière elles, jouent la Chine et les Etats-Unis. Nous avons donc le jeu classique de deux petits joueurs qui sont les ennemis officiels et deux grands qui sont en substance les ennemis non officiels. Dans ce jeu qui existe déjà depuis la guerre de Corée, les choses sont plus stables et encore plus robustes en termes de comportements stratégiques. Donc, la question nucléaire a maintenant été complètement intégrée dans la question stratégique classique et c'est une avancée pour les Etats-Unis qui jouent avec un joueur supposé imprévisible mais il semble maintenant que la Corée du Nord soit illogique et joue dans la théorie du pouvoir et pas la théorie des jeux.







free counters


Opus