La marmelade de Naxos

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Quand tu lisais en silence
les passions oubliées
de la mémoire du futur
tu voulais parler,
pour dire quelque chose au moins.
Mais ta douleur ne pouvait
exprimer les autres maux
qui ne te laissaient pas tranquille
pendant ces nuits blanches.
Aussi tu décidas de faire
le cadeau du jour
qui vivait en toi.
Et tu as préparé le doux rêve,
innocent comme la caresse.
Je l’ai dans ma tête maintenant.







free counters


Opus