Le pain noir

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Quand ils nous donnèrent le pain noir,
qui pleura pour les enfants
qui ne pouvaient le manger ?
Qui comprit le jugement dernier
d’un sacrifice inhumain ?
Qui se courba devant
la religion inexistante ?
Personne et cela n’a pas d’importance.
Car tous ont mangé un morceau de mémoire
et inévitablement ils vont avoir faim à nouveau.
Seulement, de cette manière, nous devenons des hommes.







free counters


Opus