Quelques larmes pour le feu

N. Lygeros




Dans l’obscurité de l’église,
qui aurait pu discerner sur tes joues
les quelques larmes versées pour le feu
qui n’avait pas pu brûler pour sauver ton peuple ?

À moins que dans les ombres humaines
ne se trouvât le monstre recherché
capable de supporter l’indicible douleur
lorsque l’humanité des hommes aurait capitulé.







free counters


Opus