Dialogue de survivants

N. Lygeros




- Il est mort.
- Je sais.
- Vous arrivez trop tard.
- Je ne suis pas venu pour lui.
- Pour qui alors ?
- Pour toi. Un temps. Son heure était venue.
- Le temps n’aurait pas dû prendre cette décision.
- L’humanité a donné son accord.
- C’est injuste !
- C’est humain, sans doute trop humain pour toi.
- Qui es-tu ? Un temps. Un maître sans doute... Silence.
- Comme toi.
- Je ne veux pas être une disciple.
- Tu ne le seras pas.
- Alors quelle est la raison de ta présence.
- Le danger.
- À présent que le vieil érudit est mort, il n’y a plus de danger.
- Au contraire... Car tu n’es pas encore prête.
- Pour quoi faire ?
- Résister.
- Et ensuite ?
- Te sacrifier.
- Non, je ne suis pas prête.
- C’est le problème.
- Je ne serai jamais prête.
- Pourquoi ?
- Je ne veux pas mourir.
- Tout le monde meurt. Cela n’est rien !
- Comment ?
- Sans le sacrifice, la mort n’a pas de sens.
- Pour moi, plus rien n’a de sens.
- Pas encore.
- Jamais !
- Je suis pourtant déjà ici.
- Cela ne prouve rien.
- Tu as changé de branche d’univers.
- Ce qui veut dire ?
- Le sens a changé...
- La direction ?
- Non, uniquement l’esprit...
- Dois-je boire ?







free counters


Opus