L’ail et le Jurançon

N. Lygeros




Dans un berceau en écaille de tortue
qui aurait osé mettre de l’ail et du Jurançon
sur les lèvres d’un enfant de la couronne ?
Pourtant la robe brillante et dorée
brisa les arômes des fruits exotiques
sur le nez et la bouche d’un roi.
Ainsi le gros et le petit Manseng
donnèrent une couleur douce et vive
au sang du nouveau baptisé.







free counters


Opus