Souvenir de Tarascon

N. Lygeros




À présent que je tiens dans les mains,
le manuscrit d’Alphonse
comment ne pas penser à Vincent
et à son regard ébloui par la joie ?
Car dans le texte français
riait le provençal plus beau
qu’un tableau de tournesols
épanoui par la couleur des hommes.







free counters


Opus