La beauté des armes

N. Lygeros




La beauté des armes
n’est visible
que dans le tableau
dont la patine
n’a pas brisé
l’éclat et le fracas.

Nulle part ailleurs
elle n’a de sens
car elle n’a été peinte
par le maître
des choses et du temps.

Car sans les membres
d’un corps enseveli
dans la mémoire
des hommes à venir
comment les porter
sans mourir à nouveau ?







free counters


Opus