La récolte de l’ocre

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Sous le ciel de bronze
plus lourd que les épis de blé
nous nous sommes inclinés pour embrasser la terre
et ramasser son cadeau.
Nous ne nous agenouillions que pour sa prière
qui ne voulait cesser
pour ne pas briser les os
des ancêtres que nous avions oubliés.
Ainsi, tout contre, en silence
nous avons ramassé l’ocre de la douleur
pour dessiner le tableau
qui n’avait pas encore de nom.







free counters


Opus