Les droits de l’homme n’ont pas de couleur

N. Lygeros




Les droits de l’homme n’ont pas de couleur !
Voilà ce qu’affirment les tenants de la vérité !
Et tout le monde accepte l’ineptie de la chose
sans esquisser la moindre résistance.

Pourtant depuis des siècles les hommes de paix
savent que les droits ont la couleur du sang.
Alors pourquoi cette hypocrisie de circonstance
dans cette société qui ne cesse d’oublier ?







free counters


Opus