Sur la femme dans le bois

N. Lygeros




Dans ce bois rouge sans fruits
où il était impossible pour un homme
de discerner les feuilles d’automne,
se trouvait une jeune femme
semblable à une caresse de carmin
dans un feuillage jaune cadmium.

Elle était silencieuse comme le mistral
qui ne s’est pas encore éveillé
pour nettoyer le ciel d’un bleu trop dur
et elle marchait en direction du temps
comme pour rattraper les esquisses
croquées par les couleurs vives.







free counters


Opus