Terre d’ocre

N. Lygeros




Sous l’épaisseur de la peinture
se cachait la volonté de vivre
dans la couleur de la terre d’ocre.
Visiter Roussillon ne suffisait plus,
il fallait de la profondeur pour saisir
réellement tout le poids du soleil.
Aussi il bataillait avec ses pinceaux
pour apporter à la petite toile
cette texture si familière.
Seulement qui osait comprendre
les affres d’un esprit égaré
dans une société des fleurs du mal.







free counters


Opus