Les temples du génie

N. Lygeros





Le Clézio avait habilement parlé
des temples de la consommation
où se perdaient des milliers de fidèles.
Mais rien sur les bibliothèques du temps.
C’était pourtant dans ces lieux
que se conservait l’esprit de l’essence,
de l’humanité et de l’audace.
Car même pour les génies universels
il fallait en dehors des ateliers
d’écriture et de peinture, la liberté
de penser pour connaître les morts
et atteindre ceux qui n’étaient pas encore nés.







free counters


Opus