La terre de la mémoire

N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras




Sous la glèbe ensanglantée
la terre de la mémoire
attendait les justes
pour vivre à nouveau
la joie du monde.
Tous pensaient
qu’elle était morte
définitivement.
Mais le sacrifice ne meurt pas !







free counters


Opus